Vision de BFA – Retour sur deux années SemperFi

Et une extension de plus se finit. Difficile de dresser en quelques lignes tous les changements adossés à BFA concernant SemperFi… Bien évidemment le bilan en terme d’avancement est magistral, jamais nous ne sommes allés aussi loin. A chaque pallier nous avons progressé, jusqu’à ce magnifique 8/12MM, prenons quelques minutes pour savourer, grand Bravo à tous, les raideurs, les masseurs, le public, les moitiés patientes ! GG ALL !


Pour autant, ce n’est pas tant sur ce résultat que je vais axer mon message, plutôt un retour sur ma perception de notre manière d’y parvenir. Alors certes, la quasi-totalité des membres actuels est toute récente et ne se reconnaîtra pas forcément dans le texte qui suit, mais tant pis, je suis une vieille ourse sentimentale, faites avec!

Lorsque Legion se termine, nous n’en menons pas large. Coincés pendant des années sur le serveur Illidan, nous sommes assez récents sur Dalaran et espérons bien y trouver un second souffle… Ce souffle ne viendra pas. Certes notre avancée est convenable, et nous présentons une fort jolie vitrine. Mais derrière cette façade, les gestionnaires sont au bout du rouleau: amitiés défaites, dissensions internes, épuisement face à une longue série de déconvenues. Sur un plan personnel, je suis effarée, je réalise que je vais me retrouver seule avec un groupe que la plupart de mes compagnons de jeu de longue date ont déjà quitté, ma charge de travail IRL s’est énormément accrue, l’attention que demandent les combats de raid ne me permet plus de les mener, et au bout de dix ans je ne suis pas contre poser un sac qui me paraît bien lourd…


C’est dire que lorsque Grieg me propose de porter un nouveau projet pour Semper, il tombe du ciel. Et le projet, c’est un package complet : nouvelle équipe d’officiers, nouvelle politique de recrutement, nouveaux outils. Du sang neuf, jeune, motivé. La jeune équipe d’officiers a certes été remaniée depuis, des personnes y ont été intégrées, l’ont quittée, bref les dramas usuels qu’on retrouve partout je suppose. Mais tous ont contribué à la mise en place de notre fonctionnement actuel. Petit à petit, les changements s’opèrent et un vent de modernité souffle sur notre guilde un peu figée: nouveau site, nouveaux modes de communication, suivent bientôt nouvelles têtes, nouvelles avancées. Et le succès appelle le succès. Nos effectifs augmentent et nous ouvrent les portes du mode mythique, au lieu de gratter partout pour une sortie HM à 12, nous voilà à devoir choisir qui mettre de côté pour une sortie MM à 20. Et les boss tombent, certes au bout de beaucoup d’efforts parfois, mais une fois, deux fois, toutes les semaines. Nous voilà une guilde MM.

Et il n’y a aucun doute sur l’origine de ces beaux succès. Le groupe de raid, bien évidemment. Mais derrière ? Derrière les nouvelles modalités de fonctionnement, il y a le travail, l’investissement, l’acharnement. Qu’ils soient encore dans nos rangs ou pas, qu’ils en aient encore le grade ou non, nos Officiers ont nettoyé nos rangs, modernisé notre recrutement, décortiqué les logs pour relever nos faiblesses, écrit des guides, et maintenu le cap de nos sorties. En particulier, au fil de ces deux années, j’ai découvert la patience infinie de Tasunke et Grieg. De ce duo, j’ai appris l’humilité, la possibilité du changement sans brutalité, la force de la proposition. Il y a quelques temps déjà, Ikoma a rejoint l’équipe et s’est investi entre autres dans le rôle de RL Semper et y a apporté sa patte toute en légèreté.


Depuis la création de la guilde, tant d’investissement en temps, en énergie, en prise sur soi…ainsi qu’en fonds propres, je n’ai pas connu. Pour ma part personnelle, pour ma part de responsable, pour ma part de représentante des silencieux, je vous remercie. Pour tous ceux qui ne réalisent pas le poids de la gestion humaine, dites-vous que nous avons le rôle le plus facile du monde : arriver et mettre les pieds sous la table.
Quelqu’un d’autre a réfléchi au menu [On va où ce soir], quelqu’un d’autre se charge de la cuisine [Comment on organise notre roster], quelqu’un d’autre se lève pour aller chercher les plats [Qui leade en combat], quelqu’un d’autre nettoie après-manger [Quels enseignements peut-on tirer des logs].
Ah oui, et quelqu’un d’autre se charge de l’addition [Qui récupère les plaintes et doléances], imprime les menus [Qui gère notre vitrine sur le net], prend les réservations [Qui se charge des recrutements]. Et ce restau est ouvert toute l’année au fait…
Donc merci, merci de nous supporter, avec nos défauts, notre propension à ne mentionner que le côté négatif et jamais souligner le positif. Merci de persévérer malgré les dramas qu’on n’arrivera jamais à éradiquer. Merci d’assurer le boulot même quand pas envie alors que nous nous octroyons le luxe de nous vautrer dans un mutisme facile. Merci de toujours penser à demain, à plus loin, à mieux. Pendant que nous digérons tranquillement.
Quant aux invités de ce restaurant, les habitués, les nouveaux-venus, les de-passage, les futurs clients, bref les membres Semper quel que soit leur grade, nombre d’entre-vous ne sont pas en reste : remplissage des frigos [Qui remplit la BdG], idées de menu [Qui fait des suggestions de strat], gestion des fringales [Qui propose des MM+ ou juste de l’aide]. Merci également de contribuer activement à la vie de notre microcosme.


Et maintenant la suite ? Bah on se repose quelques semaines et on reprend le flambeau ! Devant un tel investissement, nous devons nous montrer à la hauteur : être prêts à l’heure, boubous brillants, canines brossées, armes aiguisées, sorts maîtrisés, ça c’est pour le personnage. Pour le joueur : être prêt à l’heure, respecter le travail des autres en s’appliquant à suivre les consignes du mieux qu’on peut.. parce que quand on est invité dans un tel restaurant, on se tient bien…

Noursement votre,

D.

4 réponses sur “Vision de BFA – Retour sur deux années SemperFi”

  1. Superbe !

    N’étant arrivé que depuis la 8.3 je connais pas totalement le background de la guilde, mais du peu que j’ai vu depuis mon arrivé, vous êtes au top.

    Les soirées glissent toutes les une après les autres, pour reprendre tes mots, effectivement nous arrivons et mettons les pieds sous la table, les strats sont déjà en place dans les grandes lignes et y’a plus qu’à ajuster et peaufiner, les applys/futurs membres sont toujours bien accueillis et se sente rapidement chez eux (C’est mon ressentie personnel du moins) et la bonne humeur règne.
    Le travail d’off/GM c’est vraiment un boulot ingrat, on a tous plus ou moins une activité IRL qui prend du temps. Arriver à concilier les deux n’est jamais évident. pour y avoir goutté pendant un assez long moment je le comprends.

    Y’a des jours avec et des jours sans, des prises de becs y’en a et y’en aura encore, mais c’est comme un vieux couple, si il n’y a pas de dispute c’est suspect ! Des coups de mou aussi il y en aura, et des soirées de raid infructueuses encore plus. Mais c’est le jeu.

    Vous remplissez votre part, à nous de remplir la notre maintenant. Soyons de bon membres et facilitons la tâche de nos chère leads les amis !

    J’suis vraiment pas doué pour mettre des mots sur tous ça, c’est brouillons mais le coeur y est grandement

    Félicitation à tous pour ce que a été accompli et à nous Shadowlands
    Que le grand Œuf veille sur vous <3

  2. Superbe discours oui =)
    Et merci à tous ! Depuis que j’ai intégré la guilde ce n’est que plaisir, aventure, bons moments et bonheur, alors merciiiiiii ❤️
    Merci à nos officiers/restaurateurs pour leur travail et inversissement, ça m’inspire l’admiration, le respect et la reconnaissance =)
    Bravo à tout le monde !
    Apportons notre luminosité dans l’Ombreterre ! =D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.